Septembre 2009

12ème  Conférence Inter régionale ENVIROWATER
« Gestion durable des Ressources en Eau

Économie d’eau en agriculture »
du 9 au 11 Novembre 2009 à Marrakech

Cette conférence se tiendra au Maroc, à la demande de l’ANAFIDE, suite au désir de ses membres d’organiser une manifestation internationale  en 2009, année qui coïncide avec le 40ème  anniversaire de l’ANAFIDE.

L’ANAFIDE organise  cette conférence en collaboration avec la 1ère Section Technique de la Commission Internationale du Génie Rural et l’IAV Hassan II Rabat.

Elle se tiendra dans la ville de Marrakech (probablement dans le palais des Congrès avec lequel des contacts sont en cours).  En plus des deux journées en salles, des visites techniques sont programmées la 3ème journée pour l’ensemble des participants ; elles concernent la station de traitement de l’ONEP, la station d’épuration de la ville de Marrakech et un périmètre de PMH, à côté de Marrakech.

Le comité d’organisation (CO) est composé de MM. : EL H. MAHRAZ, E. BARTALI, T. BENCHOKROUN, M. BOUAAM, M. BOURASS, A. FILALI M. OUHSSAIN.
MM. EL MAHRAZ (Secrétaire général de l’ANAFIDE) et OUHSAIN assureront le suivi de tous les aspects liés au séminaire et seront les interlocuteurs opérationnels du  séminaire.

En marge de cette conférence  l’Assemblée Générale 2009 de  l’ANAFIDE se tiendra le mardi en fin d’après midi après la clôture du séminaire..

Conférence inter régional « Environnement Water »

    CENTRE VIRTUEL DE L’EAU AGRICOLE / « Impact de l’irrigation et de l’intensification culturale sur la qualité de l’eau ».

La conférence électronique sur l’économie d’eau en irrigation a été organisée du 11 février au 11 mai 2008 par l’ANAFIDE en collaboration avec la FAO et l’IPTRID et ce, dans le cadre des activités du centre virtuel de l’eau agricole « CISeau » abrité par l’IPTRID. Le site de la conférence était le suivant :
http://www.dgroups.org/groups/fao/economie-eau

Cette conférence est intervenue après le succès qu’a connu celle organisée en 2007, dans les mêmes conditions, sur le thème « Impact de l’irrigation et de l’intensification culturale sur la qualité de l’eau ».

La programmation de la conférence était la suivante :

  • Session 1 : Gestion des ressources en eau, aspects liés à l’économie d’eau
  • Session 2 : Gestion de l’irrigation, économie d’eau au niveau des périmètres irrigués et des parcelles
  • Session 3 : Valorisation de l’eau en agriculture.

Les actions entreprises avant le démarrage de la conférence afin de garantir un plein succès à ses travaux, sont les suivants :

  • Elaboration d’une affiche d’annonce de la conférence.
  • Large diffusion, par e-mail et par poste, aux niveaux marocain et international, d’avis d’annonce sur la conférence et de l’affiche : A cet effet, les réseaux de l’ANAFIDE ont été mis à contribution CIID, CIGR, ARID, administration marocaine etc.…
  • Contacts directs auprès  de certaines administrations centrales marocaines, d’ORMVA, de DPA, d’établissements de formation supérieure, d’ONG etc .

En préparation du lancement de la conférence, plusieurs documents ont été élaborés par l’ANAFIDE et introduits dans la rubrique « Ressources » du site abritant celle-ci.

La conférence a enregistré 264 participants provenant de 5 régions et 27 pays. Les participants proviennent de divers horizons ingénieurs, agriculteurs, enseignants, chercheurs, sociologues, économistes etc.… Ils font partie d’une dizaine de catégories d’organismes.

Revue « Hommes, Terre et Eau» SOMMAIRE  DU N° 140 (Sep. 2008) 

Spécial « Conférence électronique sur l’économie d’eau en irrigation du 11 Février au 11 Mai 2008 »

• Editorial
Partie I : Documents généraux sur la conférence
…………………………………………….T. Benchokroun
• Cadre de la conférence, son déroulement et ses participants
• Synthèse des interventions de la conférence

Rapports thématiques :
…………………………………………….T. Benchokroun
• Ressources en eau et notions de base
• Expérience Marocaine et solutions inventoriées
• Expérience internationale en économie d’eau et durabilité de l’agriculture irriguée

Etudes de cas :
…………………………………………….T. Benchokroun
• Appui à l’appropriation des techniques d’économie d’eau à la parcelle dans le périmètre du Loukkos (Projet TCP /MOR /8822)
• Projet d’aménagement collectif pour l’Irrigation Localisée dans le périmètre de la Moulouya
• Convention-cadre pour la préservation et le développement des ressources en eau du bassin hydraulique du Souss-Massa

Partie II : Interventions et commentaires de la session 1: Gestion des ressources en eau et aspects liés à l’économie de l’eau

• Rareté de l’eau dans le Tadla principale contrainte du développement du secteur agricole………….T. Benchokroun
• L’Aménagement des bassins versants composante incontournable pour la gestion durable des ressources en eau               ………………………………………………..A. El Majoudi
• Exploitation des ressources en eaux souterraines : Cas du périmètre irrigué du Tadla ………………………….M. Saaf.
• Gestion intégrée des ressources en eau dans le Souss Massa
………………………………..A. Baroud & M. El Fasskaoui
• La Gestion intégrée en eau au Maroc: Ressources, contraintes et implications sur l’économie d’eau…El M. Arrifi
• Gestion intégrée des ressources en eau: Une nécessité pour la préservation des oasis du Sud Est Marocain. Cas du Tafilalet  ………………………………………..M. Bousfoul
• Mise en place d’une infrastructure des données localisées pour la gestion de la demande en eau agricole………………
………… B. Ablat, M. Rouchdi, A. Mohammi, M. Laaroussi
• Economisons l’eau en la préservant de la pollution………..
…………………………………………………. A. Kenfaoui
• Barrages souterrains comme solution pour empêcher la vidange naturelle des nappes en climat aride. (Cas du Sud Est Marocain) ………………………………………… L. Youbi

• Commentaires sur les exposés de la session 1: « Gestion des ressources en eau, aspects liés à l’économie d’eau » ………………………………………………T. Benchokroun

Revue « Hommes, Terre et Eau» SOMMAIRE  DU N° 141 (Déc. 2008) 

Spécial : Conférence électronique sur l’économie d’eau en irrigation du 11 Février au 11 Mai 2008

* Volume 2 : • Gestion de l’irrigation et économie d’eau au niveau des périmètres irrigués et des parcelles

    • Valorisation de l’eau en agriculture

Editorial
• L’Agriculture irriguée et les perspectives d’économie d’eau au Mali……. ……………………………..Cessouma Adama

• Problématique de l’économie de l’eau d’irrigation dans la zone d’action de l’ORMVA de Ouarzazate …..……..M. Tazi.

• Comment mieux maîtriser l’irrigation pour augmenter son efficacité et optimiser l’utilisation de l’eau ? (Cas des oasis du Sud Est du Maroc). ……………………………….    L. Youbi

Mode de régulation des canaux principaux du périmètre du Tadla pour une économie d’eau dans le système de transport.
………………………………M. Chayat, M. Saaf, S. Jebbour

• La petite et moyenne hydraulique : les enseignements tirés et réflexions pour de nouvelles orientations. ………….. S. Laith

• La Gestion sociale de l’eau au Maroc: de Azerf à la Loi sur l’eau. ………………………………………..….M. Ouhssain

• Projet de recherche pour l’amélioration de la gestion participative de l’irrigation (FIDA / Tafilalet)……………….
………………………………..…M. Bousfoul & M. Bourass.

• Appréciation des niveaux de valorisation économique de l’eau à usage agricole: Périmètre irrigué du Loukkos au Maroc. ………………………………………….. S. Fegrouch

• Les céréales peuvent bien être conduites sous irrigation localisée: Résultats des essais au Haouz …………… Ouzine.

• Développement de l’irrigation sous pression dans la zone d’action de la DPA de Béni Mellal…………… … A. Msaadi

• L’efficience des systèmes d’irrigation au Maroc : Appréciation et voies d’amélioration …………..…..M. Arrifi.

• Contribution du programme de formation des AUEA à l’amélioration de la gestion des périmètres de PMH au Maroc.
…………………………………………………..…. S. Laith

Commentaires sur les exposés de la session 2: « Gestion de l’irrigation, économie d’eau au niveau des périmètres irrigués et des parcelles »

Commentaires sur les exposés de la session 3: « Valorisation de l’eau en agriculture »

Commentaires sur les interventions d’ordre général: « Economie de l’eau en irrigation »

Revue « Hommes, Terre et Eau» SOMMAIRE  DU N° 142 (Mars-Juin. 2009) 

Spécial : Séminaire International sur le dessalement des eaux:

Editorial
• Allocution de Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de la pêche Maritime
• Allocution de Monsieur Ahmed EL BOUARI, Président de l’AIGR
• Conclusions et recommandations………………………… ………………H. El Mahraz, M. Arifi, A. Bennour & Olivier
• Ressources en eau et utilisations en méditerranée, situation et perspectives ……………..……………Mohammed Blinda.
• Gestion des ressources en eau au Maroc: Billan et perspectives…………………………………  Abdeslam Ziyad
• Changements climatiques: Causes et conséquences sur le climat et les ressources en eau. ……………….…………….
………………………M.Sinan, M. Boussetta et A. El Rherari
• Etat des développements en matière de dessalement de l’eau de mer par procédés membranaires…………… Pierre Corsin.
• Benchmarking international en matière de dessalement des eaux ……………………………………Carlos Martín Freixa
• Aspects techniques, financiers et économiques des divers procédés de dessalement des eaux. …José Luis Pérez Talavera
• Exploitation de ressources d’eau saumâtre pour la production d’eau potable: Exemple de l’installation de Wadi Ma’in, Zara, et Mujib, Jordanie …………Véronique Bonnelye
• Adoucissement partiel d’une eau de dureté élevée par nanofiltration…………………………..…Samira Ghizellaoui
• Dessalement des eaux: Point sur les récentes évolutions techniques et le développement des applications en production d’eau potable…………………………..  Véronique Bonnelye
• Le dessalement de l’eau de mer par Osmose inverse: Une solution pour l’alimentation en eau des villes côtières d’Algérie……………………………….…… Derradji Zouini
• Expérience de l’ONEP en matière de dessalement d’eau……
…………………………….…… ………………..Selma Jariri
• Expérience Tunisienne dans le domaine de dessalement des eaux. ……………………………………………. Saad Seddik
• Financement des projets de dessalement des eaux…………….… …Mohamed Ouhssain et El Mahdi Arrifi
• Aspects juridiques et institutionnels de l’eau dessalée………
……………………………………………. …..Maria Bahnini
• Impact environnemental du dessalement: Contraintes et avancées. ……………….. Eric Fievez et Véronique Bonnelye
• Le dessalement des eaux: Une alternative durable, ou bien une approche pragmatique pour résoudre certains problèmes de pénurie d’eau? ……………Abou Bekr Seddik El Gueddari

• Le dessalement d’eau de mer au cœur de la stratégie du développement du groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP). ………………………..Ahmed Segten et Hicham Frej

 FORUM – SEMINAIRES – CONGRÈS  – ATELIERS – JOURNEES D’ETUDES 

SEMINAIRE INTERNATIONAL

LE DESSALEMENT DES EAUX : UNE OPPORTUNITE POUR LES REGIONS EN PENURIE D’EAU ?

 8-9 MAI 2009  – TANGER (MAROC)

Dans le cadre de leurs 10èmes rencontres méditerranéennes, l’Amicale des Ingénieurs du Génie Rural du Maroc (AIGR) et  l’Association Echanges Méditerranéens pour l’eau, la forêt et le développement (AEM – France) ont organisée conjointement ce séminaire international.

L’événement a réuni plus de 200 participants, des représentants des institutions et agences nationales, des organismes internationaux et bailleurs de fonds concernés par la problématique de la pénurie d’eau que commencent à connaître les pays du pourtour méditerranéen, en particulier, ceux de la Rive Sud.

 Les présentations et discussions qui s’annonçaient riches en contenu scientifique ont permis aux participants d’échanger des expériences des pays méditerranéens et de s’enquérir ainsi de nouvelles technologies en ce qui concerne le dessalement des eaux.

Les actes de ce séminaire ont été édités dans le revue « Hommes, Terre et Eaux » n° 142.

PROCHAIN CONGRES DE LA CIGR

La Commission internationale du génie rural (cigr.org) tiendra son XVIIe Congrès mondial à Québec, Canada du 13 au 17Juin  2010.
La Société canadienne de la bio-ingénierie, Société canadienne de génie agroalimentaire et de Bioingéniérie (CSBE / SCGAB) sera l’hôte Society (bioeng.ca).

PROCHAINS CONGRES DE LA CIID  ET DE  LA MICRO IRRIGATION

La Commission internationale de l’Irrigation et du drainage tiendra son XXIe Congrès mondial à Téhéran, Iran du 15 au 23 Octobre   2011.

En marge de ce congrès se tiendra le 8ème congrès international de la micro irrigation.

    – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

    Situation des barrages ….
 

      Le volume d’eau stocké dans les différents barrages du Royaume a atteint, au 16 septembre 2009, 11,4 milliards m3, soit un taux de remplissage de 73,4 pc, contre 37,4 pc une année auparavant.

Plusieurs barrages ont enregistré, en début de campagne agricole 2009-2010, un taux de remplissage dépassant les 90 pc. C’est le cas notamment de Hassan Addakhil (100 pc), Sidi Said Maachou (99,6 pc), Mohamed Mokhtar Soussi (99,3 pc), Machraa Hammadi (97,5 pc), Hassan II (92,8 pc), Mansour Eddahbi (92,4 pc) et Sidi Chahed  (92,3 pc). Le plus grand barrage du Royaume, Alwahda, a enregistré, pour sa part, un volume d’eau stocké de  2,3 milliards m3, soit un taux de remplissage de 63,2 pc.

UNE CAMPAGNE AGRICOLE 2008-09 EXCEPTIONNELLE ET DE BONNES PERSPECTIVES POUR 2009-10

 La campagne agricole 2008-2009 a été marquée par des précipitations abondantes réparties globalement de manière équilibrée dans le temps et sur les différentes régions du Royaume avec une moyenne pluviométrique record de 543 mm, contre 357 mm lors d’une campagne normale.
Cette augmentation a eu pour effet de hisser de manière significative le taux de remplissage des barrages à vocation agricole pour atteindre 9,6 milliards de m3 au 28 août 2009 au lieu de 5,1 milliards à la même période de la campagne précédente. La campagne agricole a, de même, bénéficié d’une conjoncture internationale favorable en ce qui concerne les cours des intrants. Ces facteurs ont eu un impact positif sur le bilan de cette campagne qui présente ainsi des résultats très positifs et une amélioration exceptionnelle des volumes de production.

Ainsi, la production record des céréales s’est établie à                102 millions de quintaux, soit une augmentation de 98,3 % en comparaison avec la précédente campagne. Cette production est répartie entre le blé tendre à hauteur de             43,4 millions de quintaux, l’orge pour 37,8 millions de quintaux et le blé dur avec 20,3 millions de quintaux.
Par ailleurs, la production de primeurs s’est chiffrée à               1,9 million de tonnes (+12 pc), les agrumes à 1,4 million de tonnes (+10 pc), les olives à 1 million de tonnes (+17 pc), enfin la production de canne à sucre et de betterave s’est établie à 3,5 millions de tonnes (- 8 pc, une baisse due aux effets des inondations).
Concernant la filière animale, la production a également connu des améliorations notables notamment pour le lait avec 1,8 milliard de litres (+5%), les œufs avec 3,9 milliards d’unités (+5% et les viandes blanches et rouges avec respectivement 490.000 (+2%) et 400.000 tonnes (+0,5 %, indique la même source.

En outre, les volumes des exportations ont, de manière globale, réalisé une amélioration avec 770.000 tonnes exportés, soit une évolution de 3%. Les exportations d’agrumes ont, en revanche, reculé pour s’établir à             482.000 tonnes (-17%) en raison des effets de la crise financière mondiale et des inondations ayant touché la région du Gharb.

Outre les bonnes conditions climatiques, les bons résultats de la campagne agricole ont été accentués par les mesures prises par le gouvernement. Ces mesures ont porté, sur plusieurs volets notamment le programme spécifique à la commercialisation du blé tendre sur la base d’un prix de référence de 270 DH le quintal, l’élargissement des superficies destinées à la multiplication des semences, ce qui s’est traduit par l’approvisionnement du marché en une quantité record de 1,2 million de quintaux de semences au titre de la campagne 2008-2009, sans oublier la facilitation des procédures d’octroi des subventions de l’Etat au secteur avec la réduction du délai de traitement des dossiers grâce à la création du guichet unique.

Dans l’objectif de capitaliser sur les bons résultats de la campagne agricole écoulée, un programme d’action a été mis en place qui s’articulera autour de trois axes dont l’amélioration des chaînes de production en se basant sur le relèvement de la productivité céréalière notamment à travers l’encouragement de l’utilisation des semences. Cela passera par l’instauration de subventions atteignant 150 DH pour le blé tendre et 135 DH pour le blé dur et l’orge, ainsi qu’une prime de stockage de 5 DH/quintal/mois pendant             9 mois (avec un seuil maximum de 220.000 quintaux).
Au programme également la création de plus de 140 points de vente afin de rendre les semences plus accessibles, outre le lancement de larges campagnes de sensibilisation à travers le Royaume, indique le ministère, faisant savoir que les quantités de semences disponibles au titre de la prochaine campagne s’élèvent à 1,45 million de quintaux.
L’action du département de l’agriculture focalisera, à côté de cela, sur la mise en œuvre des contrats-programmes des filières du sucre, agrumes, primeurs et olivier ainsi que les filières animales qui bénéficieront d’un plan d’action spécifique visant la hausse de leur production.
On prévoit aussi le développement du machinisme agricole, entre autres, via la poursuite de la subvention des  tracteurs et autres machines.

La gestion de l’irrigation viendra, pour sa part, en application du programme national d’économie d’eau qui vise l’équipement de 550.000 hectares en technique d’irrigation localisée ce qui permettra une économie de               1,5 milliard de m3 à l’horizon 2020, relève le département de l’agriculture, soulignant que pour la prochaine campagne, l’équipement de 29.000 hectares est déjà programmé pour un objectif d’économie de 90 millions de m3 au niveau des exploitations agricoles. L’encadrement de l’investissement agricole passera, enfin par le lancement de la seconde tranche du partenariat public privé autour de l’exploitation des terres Sodea/Sogeta au profit de 131 projets pour un investissement global de 7,7 milliards de DH. La campagne 2009-2010 connaîtra aussi le lancement des projets programmés sur la prochaine décennie avec une vingtaine de projets pilier I et 48 projets Pilier II.

Source : Extraits du discours de Monsieur Aziz AKHENNOUCH, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime du Jeudi 10 Sep. 2009